Arbre de Vie Égyptien

Mythologie -

Arbre de Vie Égyptien

de lecture - mots

On retrouve les premières références du concept de l’Arbre de Vie chez les anciens égyptiens. Dans cette mythologie, il est étroitement lié à la création du monde. On le retrouve dans plusieurs mythes, sous plusieurs formes. Dans cet article je vous propose de partir ensemble aux origines du culte de l'Arbre de Vie, en ancienne Egypte.

Rappel : L'Egypte ancienne est une civilisation pleine de mystères qui s'est étendue sur plus de 3000 ans. On lui doit les célèbres Pyramides et le grand Sphinx. Sa religion comportait de nombreuses divinités. Nous en verrons quelques-unes dans cet article. La civilisation égyptienne est également célèbre pour ses nombreuses momies découvertes au cours du XXème siècle.

Ce petit rappel terminé, partons maintenant découvrir l'Arbre de Vie égyptien

1. L'Arbre qui naquit du chaos.

L’Egypte Antique avait sa propre conception de la création du monde. A l’origine, c’était le Noun : Le chaos. Un monde en forme d’œuf cosmique où il n’y avait que de l’eau. Un jour émergea soudain la colline primordiale, sur laquelle poussa un arbre. Dans certaines versions, il s’agit d’une fleur de Lotus. Dès lors, la vie émergea et l’Arbre fut considéré comme son créateur. C'est donc à partir de cette source de vie que le monde fut créé. 

Dans les anciens textes, il est dit de l’Arbre de Vie égyptien : « Je suis la plante qui vient du Noun ».

Il est né du monticule sacré, ses branches se sont étendues et soutiennent depuis lors la voûte céleste, composée d’étoiles et de planètes. Ses racines, elles, s’enfoncent dans l’abîme aquatique et s’ancrent toujours plus. Le tronc de l’Arbre représente le pilier du Monde, le centre de l’univers.

Il est intéressant de noter que chez les anciens égyptiens, l’Arbre de Vie avait déjà cette symbolique d’équilibre entre les énergies du ciel et de la Terre. On retrouve les trois pôles principaux : Les racines, le tronc et les branches, formant un ensemble stable et équilibré.

Le Noun et la colline primordiale sont représentés dans certaines tombes royales, aux côtés de la déesse Isis.

L’Arbre de Vie égyptien sera par la suite menacé par le dieu serpent Apophis. Mais heureusement, la déesse chatte Bast est toujours présente pour défendre l’Arbre.

Bast défend l'Arbre de Vie égyptien

Sur cette fresque, Bast repousse le dieu serpent. Apophis incarne le mal originel, la non-existence issue de l'origine du monde, pouvant être repoussée mais jamais anéantie. Ainsi pour les anciens égyptiens, l'aube signifiait le triomphe sur les ténèbres.

Le serpent est un animal très particulier qui divise quant à son symbolisme. Très souvent, on lui attribue un rôle négatif. C'est notamment le cas avec Apophis ou encore le Serpent du jardin d'Eden, qui désigne directement le diable.

Cependant, il peut avoir une signification très positive sur le plan spirituel. La déesse cobra Ouadjet est par exemple protectrice des pharaons. Egalement, le fait de rêver à une morsure de serpent exprimerait en réalité une élévation de conscience. On peut également mentionner l'image de la kundalini, lorsque l'énergie circule tout le long de la colonne telle un serpent. 

Les anciens égyptiens représentaient souvent cet animal sous forme bijou, comme par exemple la célèbre bague serpent !

2. Osiris et l’Arbre de Vie.

Un autre mythe offre un récit intéressant mettant en scène l’Arbre de Vie égyptien. Le principal protagoniste est le dieu Osiris.

Dans ce mythe, trois personnages jouent un rôle essentiel :

  • Osiris : Dieu protecteur des pharaons, qui règne sur les vivants.
  • Seth : Dieu du désert et du désordre, frère d’Osiris.
  • Isis : Déesse de la vie, sœur et épouse d’Osiris.

Seth était jaloux du règne de son frère. Il organisa ainsi en secret un plan pour le détrôner et prendre le pouvoir. Une nuit, alors qu’Osiris dormait, il profita de l’occasion pour mesurer la taille de son frère. Par la suite, il créa sur mesure un cercueil en bois. Quelques jours plus tard, lors d’un banquet, Seth organisa un petit jeu dans lequel chacun devait prendre place dans le cercueil. Lorsque vint le tour d’Osiris, Seth et d’autres conspirateurs l’enfermèrent dans le coffre, puis le jetèrent dans le Nil.

Son épouse Isis, désespérée, chercha le coffre de son époux. Celui-ci avait vogué jusque sur les côtes phéniciennes. Il avait échoué au pied d’un tamaris. Au fur et à mesure que l’Arbre poussait, il enfermait Osiris dans son tronc.

Par la suite, le roi Byblos fit abattre l’Arbre et l’utilisa comme pilier pour son palais. Cependant, celui-ci dégageait un parfum très particulier. Isis comprit alors ce qui s’était passé, elle rapporta le pilier ainsi que le corps d’Osiris en l’Egypte. Ce dernier, ressuscité, devra désormais régner sur le monde des morts. C’est pour cette raison que l’on retrouve Osiris sur la célèbre scène du jugement dernier égyptien.

Quand Osiris fut enfermé dans le tronc du tamaris, il devint métaphoriquement un avec l’Arbre de Vie. Il devint le pilier mondial, le lien entre les mondes terrestres et célestes. C’est pour cela que lorsque l’âme d’un défunt est jugée pure, elle rejoint le royaume d’Osiris, parmi les étoiles.

Jugement d'Osiris

Osiris règne sur le royaume des morts, notons à ces pieds la présence d’un Lotus à trois branches. Les prêtes veillaient à respecter un long rite funéraire afin que l'âme défunte puisse être guidée dans l'au-delà.  

Vous désirez savoir ce qui est arrivé à Seth par la suite ? Pendant plusieurs années, le fils d'Osiris et d'Isis, Horus, s'entraîna dans le but de venger son père. Arrivé à l'âge adulte, il combattu son oncle et sorti victorieux du combat, en y laissant toutefois son œil. N'ayez crainte, le dieu Thot le soignera. Horus, le dieu faucon, devint ensuite le protecteur de Pharaon.

3. L’Arbre de Vie égyptien sous la forme d’un Lotus.

Vous souvenez vous ? Au début de cet article j’avais mentionné que dans certaines versions, c’était un Lotus qui avait émergé du Noun, l’océan chaotique.

Egalement, le hiéroglyphe correspondant à l’Arbre de Vie était représenté par trois branches de Lotus. Au sommet de chaque tige la fleur était épanouie, symbolisant la vie et la résurrection. Vous pouvez le voir la plupart du temps sur n'importe quelle fresque ou papyrus symbolisant le jugement dernier, à côté d'Osiris.

L’Arbre de Vie de l’Egypte Antique pouvait ainsi avoir deux apparences. Celle d’un arbre comme on peut le voir sur de nombreuses fresques, et celle d’un lotus sacré, que l’on retrouve dans les hiéroglyphes égyptiens.

Le mythe de la création du monde chez les anciens égyptiens est assez similaire à celui que l’on retrouve dans la culture hindoue. Chez ces derniers, ce fut un Lotus rose qui émergea du nombril du dieu Vishnu qui dormait à la surface des eaux primordiales. Cet événement donna par la suite naissance à Brahmâ. Tandis qu’un Lotus bleu incarnait l’énergie contraire, celle de Shiva. Dans cette mythologie, ces trois dieux représentent une triple manifestation de la vie.

Le chiffre trois revient régulièrement dans les religions, c’est un chiffre sacré. Il est intéressant de noter cette similitude entre ces deux mythologies, car elles étaient très éloignées géographiquement.

On retrouve l’Arbre de Vie égyptien sous forme de lotus dans de nombreux temples, il symbolise la naissance et la renaissance, le cycle de la vie. La religion égyptienne a également d'autres symboles forts comme la croix de vie (Ankh) ou l’œil d'Horus.

Si vous aimez les fleurs de Lotus, nous vous invitons à découvrir nos pendentifs en argent, représentant l'Arbre de Vie sous un trait égyptien. Nous les proposons en pur argent sterling !

Pendentif Arbre de Vie Lotus


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.