Arbre de Vie Signification Bouddhisme

Histoire, Religion -

Arbre de Vie dans le Bouddhisme : Signification

de lecture - mots

L’Arbre de Vie est un symbole universel et intemporel, présent dans quasiment toutes les cultures du monde depuis l’aube de l’Antiquité.

Bien évidemment, les cultures asiatiques ne font pas exception, on le retrouve notamment en Chine, au Tibet, au Japon et surtout en Inde. Du fait de son caractère sacré, il est présent dans les traditions religieuses. On retrouve son mythe dans l’hindouisme et le bouddhisme.

Dans cet article, je vous invite à partir en Asie. Découvrons ensemble la place et la symbolique de l’Arbre de Vie dans le bouddhisme !

1. Origine du Bouddhisme.

Le bouddhisme est né aux alentours du Vème siècle avant Jésus-Christ. Il ne faut pas le confondre avec l’Hindouisme, une religion plus ancienne qui est d’ailleurs toujours d’actualité.

Ces deux courants spirituels rassemblent toujours un très grand nombre de fidèles.

Actuellement, l’Hindouisme est la troisième religion la plus pratiquée au monde, suivie par le Bouddhisme en quatrième position.

Arbre de Vie Bouddha

A. Origine du Bouddha.

C’est au Vème siècle avant Jésus-Christ que ce nouveau courant spirituel va naître, inspiré par un être exceptionnel : Siddhârta Gautama, qui devint le célèbre Bouddha.

Fils aîné du roi Shuddhodana, Siddhârta serait né aux alentours de -560. Il était donc un prince de sang. Le védisme était à cette époque la religion en place et elle avait établi un système de castes.

La mère de Siddhârta mourut quelques semaines après sa naissance. Il fut donc élevé par sa tante, comme le voulait la coutume de l’époque. Grâce à sa position sociale privilégiée, il aurait eu une enfance dorée.

A sa naissance, le roi aurait convoqué les brahmanes (les prêtres). Ces derniers auraient été unanimes sur l’avenir du futur Bouddha : il était destiné à marquer le monde.

Siddhârta mena ainsi une vie oisive au palais pendant ses trente premières années.

Après avoir reçu quatre signes, il prit alors conscience de la réalité du monde, qui était fort bien différente de celle de son palais. Il voulut découvrir la Vérité.

Une nuit, il décida de s’enfuir du palais et entama une vie de renoncement. Il devint mendiant dans une forêt et suivi l’enseignement de deux yogis, qu’il dépassa rapidement. Il débuta alors une quête de cinq ans afin de trouver le moyen de se libérer du samsara : la roue des incarnations.

La réincarnation est l’un des principes phare de cette tradition religieuse. Les humains naissent, vivent et meurent. Puis on recommence jusqu’à l’éveil de l'âme. Siddhârta chercha ainsi à briser ce cycle de réincarnation.

Un jour, à l’orée d’un village, il s’installa les jambes repliées sous un arbre et décida de ne plus bouger tant qu’il n’aurait pas découvert la Vérité.

Tout comme le diable tenta Jésus dans le désert, Mara le dieu de la Mort tenta de le détourner de son but. Mais en vain. Lors d’une nuit, Siddhârta accéda à l’Eveil. Il comprit alors les mystères de la Vie et comment se libérer du cycle des renaissances.

Il devint à cet instant le Bouddha, « l’éveillé ». Il commença alors la deuxième partie de sa vie qui consista à diffuser son enseignement dans le but d’aider les humains.

Bouddha Méditation Neige

B. Diffusion du Bouddhisme.

L’enseignement de Bouddha fut essentiellement oral pendant les premiers siècles qui suivirent son existence. Les premières traces écrites apparurent vers le IIème siècle avant Jésus-Christ.

Plusieurs conciles eurent lieu afin de rassembler l’enseignement de Bouddha. Au fil des siècles, plusieurs courants différents naquirent, suite à des désaccords.

Cette religion comporte plusieurs symboles sacrés, dont l’Arbre de Vie. Voyons à présent d’où il vient et quel est son sens.

Découvrez nos bijoux bracelets bouddhistes

2. Arbre de Vie Bouddhiste.

A. Eveil du Bouddha.

Lorsque Siddhârta décida de s’installer sous un arbre, la tradition bouddhiste explique qu’il s’agissait de l’Arbre Bodhi, le grand Arbre des Lumières. C’est sous celui-ci que le Bouddha atteignit l’Illumination. C’est pour cette raison qu’il est considéré comme sacré !

C’est cet événement qui donna naissance au culte de l’Arbre de Vie Bouddhiste.

C’est sous celui-ci que le Bouddha parvint à transmuter toutes les tentations et énergies négatives pour atteindre l’illumination parfaite.

L’Eveil ou l’Illumination désigne le moment on une personne brise le samsara, le cycle des incarnations. L’enseignement du bouddhisme vise à atteindre cet état, qui est appelé le nirvana.

Dans cette religion, une âme s’incarne sur Terre afin de grandir et d’apprendre. Elle connaîtra de nombreuses vies au cours desquelles elle devra surmonter des épreuves, comprendre les principes de la vie et atteindre la sagesse. L’Hindouisme et le Bouddhisme illustre les épreuves de la vie par une loi, appelée le karma.

Arbre de Vie Bouddhiste



Pour résumer la notion de karma, c’est le fait que l’Univers enverra toujours les mêmes épreuves à une âme jusqu’à ce qu’elle comprenne pourquoi et en tire un enseignement. Le principe du karma peut donc paraître négatif, parfois cruel, mais il permet finalement de grandir et d’apprendre.

Selon la tradition bouddhiste, une âme aura donc tout intérêt à nettoyer son « mauvais karma ». Cela jusqu’à ce qu’elle soit assez sage pour atteindre l’Eveil, et ne plus avoir à se réincarner. L’incarnation finalement, est considérée comme une épreuve.

Pour en revenir à l’Arbre de Vie du Bouddha, ce symbole est devenu particulièrement sacré car il est lié à l’Eveil. Il représente le moment où Siddhârta devint le Bouddha. On retrouve un principe similaire avec le christianisme et la croix du Christ.  

J’ai abordé ce sujet dans un article sur l’Arbre de Vie dans la Bible. Si le sujet vous intéresse, je vous invite vivement à le consulter !

La tradition bouddhiste reconnait ainsi une âme aux arbres. Ils sont de ce fait, considérés comme sacrés.

C’est pour cette raison qu’il est interdit à un moine bouddhiste d’abattre un arbre. Ce dernier pourrait potentiellement être la demeure d’une divinité. On retrouve ainsi un profond respect pour la nature et en particulier les arbres dans cette religion.

Bouddha Arbre Bodhi

B. Arbre de la Bodhi.

L’Arbre Bodhi sous lequel Bouddha atteignit l’Eveil aurait été un figuier des pagodes. Depuis, il fait partie intégrante du rituel bouddhiste, pour le rôle qu’il a eu avec Bouddha. Les pratiquants de cette religion considèrent depuis lors que cet arbre possède des pouvoirs magiques uniques.

Cet arbre joue un rôle très important dans la vie culturelle et spirituelle des bouddhistes du Sri Lanka. Sur cette île, chaque temple nourrit un arbre bodhi. Ils sont considérés comme un parent proche ou lointain de l’Arbre du Bouddha.

Les bouddhistes croient que celui sous lequel était assis Bouddha est né le même jour que lui.

Comme je vous l’ai dit, ces arbres auraient des pouvoirs magiques, en voici quelques-uns :

  • Selon la légende, Bouddha avait le pouvoir de faire pleuvoir, tout comme l’Arbre de la Bodhi. C’est pour cela qu’il existe des rituels pratiqués auprès de cet Arbre afin de provoquer la pluie.
  • Il aurait également le pouvoir d’accorder la fertilité aux femmes stériles. Des prières sont ainsi effectuées devant ces arbres sacrés afin d’accomplir ce miracle.
  • L’Arbre de la bodhi peut également prédire l’avenir. Au fil des siècles, des rois avaient coutume de consulter l’état de l’arbre afin d’y voir un signe. On consultait les augures à partir de la santé de l’arbre. Le flétrissement d’une branche par exemple pouvait signifier la mort.

En résumé, vous l’avez compris, l’Arbre de Vie bouddhiste est un symbole extrêmement sacré. On l’associe au figuier des pagodes et très souvent, on place une statue du Bouddha devant l’un de ces arbres. Aucun bouddhiste croyant ne voudra jamais abattre une branche de cet arbre. Car derrière ce symbole, on y voit le Bouddha lui-même.

C'est pour cette raison que ces symboles bouddhistes sacrés sont souvent représentés en décorations ou en bijoux. On retrouve ainsi très souvent le Bouddha sous forme de Bracelets !

Porter un symbole sacré sur soi est bénéfique, il aide à se connecter spirituellement à cette énergie.

Figuier des pagodes Bouddha

Le figuier des pagodes est un arbre imposant et vénéré par les bouddhistes.

3. L'Arbre de Vie en Asie.

Je vous invite à présent à découvrir brièvement d’autres cultes asiatiques dans lesquelles on retrouve ce symbole sacré !

A. L'Arbre de Vie dans la religion hindouiste.

Comme nous l’avons vu précédemment, l’Hindouisme est une religion très ancienne et toujours pratiquée par près d'un milliard de personne. Elle a des similitudes avec le bouddhisme.

Dans cette tradition, on retrouve l’Arbre de Vie, appelé Ashvattha. Il est désigné comme un arbre sacré éternel, il pousserait dans le sens inverse : les racines vers le Ciel et les branches vers la Terre.

Il serait une métaphore employée par les Hommes pour représenter l’Univers, qui serait semblable à une évolution infinie ayant une Source originelle.

Arbre de Vie Hindou

L'Arbre de Vie est un symbole fortement représenté dans les tapisseries en Inde.

B. Arbre de Vie Tibétain.

Les tibétains accordent une grande importance à un arbre qui aurait été planté par Bouddha lui-même. Au cours de la deuxième partie de sa vie, Bouddha seraient venu au lac sacré Manasarovar avec 500 moines.

Il aurait à cette occasion planté une graine d’un figuier des banians à côté du Mont Kailash.

Depuis lors, ce lac et cet arbre sont considérés comme sacrés par les tibétains !

Lac Manasarovar Tibet

Le lac Masanarovar et le Mont Kailash sont des lieux sacrés au Tibet. Bouddha y aurait planté un Arbre de la Bodhi.

C. Arbre de Vie Chinois.

Dans la mythologie chinoise, on retrouve une sculpture d’un Arbre de Vie sous la forme d’un Phénix et d’un Dragon.

Le Dragon représente l’immortalité.

Un mythe taoïste raconte l’histoire d’un Arbre qui produirait tous les trois mille ans un fruit d’immortalité (une pêche plus précisément). Celui qui le consomme recevrait en toute logique l’immortalité.

La symbolique chinoise de l’Arbre de Vie se rapproche de celle des chrétiens et des musulmans, bien que son mythe et sa représentation soient totalement différents.

Arbre de Vie Chinois

D. Arbre de Vie Japonais.

Bien que moins connu que dans les autres cultures asiatiques. L'Arbre de Vie japonais est souvent incarné par un beau cerisier aux feuilles roses. La beauté de cet arbre est magique, c'est pour cela qu'on le retrouve souvent dans la décoration japonaise

Les cerisiers japonais sont très célèbres à travers le monde pour leur beauté. Ils incarnent l'harmonie avant tout ! 

 

Comme vous pouvez le constater, l'Arbre de Vie ne cesse de nous surprendre ! Il est fortement ancré dans la plupart des cultures asiatiques

Comme nous l'avons vu avec la religion bouddhiste, il possède un caractère sacré, il symbolise la Sagesse, le Bouddha, l'Eveil...

Si vous aimez la culture bouddhiste et l'histoire du Bouddha, je vous invite à découvrir notre collection de tableaux Arbre de Vie consacrée à cette thématique !

Ces décorations apaiseront votre intérieur et créeront un espace de paix, idéal pour se sentir bien chez soi !

 Collection Tableau Arbre de Vie


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.